Ces derniers jours je lisais le Psaume 90. Il m’a beaucoup encouragé.

Je vous le propose pour ce week-end. Peut-être une lecture en famille dimanche matin avec des questions et commentaires seront bienfaisants. 

Tout d’abords Dieu est souverain de notre vie. v 2 et 3  

 Si chacun de nous est vivant c’est Dieu qui l’a voulu. Il a aussi décidé qui nous serions, quelles seraient nos capacités et nos dons.

Mais n’oublions pas qu’il a décidé aussi pour chacun la durée de notre vie. Voir le Ps 139/16.

C’est lui qui fait rentrer les hommes dans la poussière.

Tout vient de sa volonté. 

Notre espérance de vie est chiffrée dans ce Psaume. 70 ou 80 ans.

Épidémie ou pas retenons que notre vie est particulièrement brève.

C’est cela qu’il faut retenir.

Parce qu’il y a en ce moment, un danger potentiel, on réalise notre fragilité.

Le Psaume suivant mal interprété pourrait nous faire croire que nous ne risquons rien. Mais il n’en est pas ainsi. 

Nous apprenons qu’en ce moment des chrétiens, des serviteurs de Dieu ont été touchés par la maladie actuelle jusqu’à être rappelés auprès du Seigneur. 

Ps 31/15 En toi je me confie, mes destinées sont entre tes mains.

Nous nous en remettons à lui avec confiance. 

Le contexte du Psaume 91 est dans le prolongement du précédent. L’auteur est Moïse 

 On retrouve au Ps 91 des expressions similaires utilisées par Moïse dans le Pentateuque.

Moïse décrit l’expérience de l’Egypte et des miracles dans le désert 

Tout un peuple a vu des milliers tomber autour d’eux à la venue des fléaux.

Le pays de Gozen fut épargné des calamités.

L’expérience d’Israël fut commune à tous. L’historique de la marche avec Dieu était globale. 

Exode 15/1 Moïse dit : Je chanterai à l’Eternel car il a fait éclaté sa gloire

Il a précipita son la mer le cheval et son cavalier.

(Allusion aux Égyptiens engloutis dans la mer) 

A la fin du cantique Il est dit au peuple : chantez à l’Eternel parce qu’il a fait éclaté sa gloire. Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier. 

Il s’agit en fait de la même expérience, vécue ensemble au même moment.

Je ne peux pas me l’approprier directement. 

Je chanterai à l’Eternel mais le cheval dans la mer n’est pas mon expérience.

Dieu fera éclater sa gloire dans ma vie autrement.

 Dieu contrôle la vie de chacun. Le Ps 91 correspondre à une expérience particulière dont Moïse se souvient mais il ne peut pas servir pour ordonner à Dieu ce qu’il fera. C’est ce Psaume qui a été utilisé par le tentateur auprès de Christ. 

Au Psaume 90 

Nous voyons ce qui est le mieux à faire et sur quoi doit porter notre attention quel que soit notre vie. 

 Oui la vie est très courte même pour ceux qui mourront de mort naturelle.

Quelques images : 

Un songe ou un rêve. 

Vous avez fait un rêve la nuit dernière. Ou est-il à présent ?

Disparu et bien vite.

Une fleur.

 Vous en avez peut-être dans votre jardin ou dans un vase.

Bientôt, les pétales vont tomber. Aussi jolies soient-elles elle ne dureront pas.

Un son. Faites un son, juste avec votre voix, un instrument ou autre.

Vous l’avez entendu. Où est-il à présent ? 

Toutes ces illustrations sont là pour nous apprendre que notre vie est très courte.

Quand elle sera finie notre âme s’envolera.La disparition soudaine d’un collaborateur que j’appréciais beaucoup m’interpelle sur le peu de temps que nous  avons pour servir. 

v8 Tu mets devant toi nos péchés

v11 Qui prend garde à la force de ta colère, Et à ton courroux, selon la crainte qui t’est due?

Le chrétien sait que la colère qui lui était destinée est tombée sur Christ.

Cependant pour les incrédules la colère de Dieu demeure sur eux. 

Est-ce que ce qui se passe en ce moment est l’expression de la colère de Dieu ?

Probablement un début. 

Lamentation de Jeremie 3/37 Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ai ordonnée ? N’est-ce pas de la volonté du Très Haut que viennent Les maux et les biens ? Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés.

C’est la question du péché qui est prioritaire. Il s’agit là du plus terrible des virus dont tous les êtres humains sont porteurs. 

Il y a des prophéties sur les temps de la fin qui seront difficiles à vivre y compris pour les croyants.

Quoi qu’il en soit rien n’arrive dans ce monde sans que Dieu l’ait décidé.

Le plus important est d’être en règle avec Dieu puisqu’il voit tout ce que nous avons fait. 

Ce que je veux retenir c’est qu’épidémie ou pas je dois considérer le moment présent. Aujourd’hui est un cadeau que Dieu me donne.

Combien d’aujourd’hui reste-t-il à chacun ? c’est l’affaire de Dieu pas la nôtre. 

v12,14 Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.

 Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, Et nous serons toute notre vie dans la joie et l’allégresse. 

« Compter nos jours »

. Il ne s’agit pas de compter chaque jour de confinement même s’i nous aspirons à ce que tout cela termine.

Il s’agit de donner à chaque jour le maximum de valeur.

Aujourd’hui est là. Avec le Seigneur cela peut être une journée de joie et d’allégresse.

Dans les Actes deux chrétiens sont confinés. Paul et Silas

Ils ne peuvent plus circuler. Pour cause; ils sont en prison.

Ils chantent des cantiques.

Ils ne comptaient pas le nombre de jours qu’ils allaient devoir vivre en prison.

Ils avaient fait de leur « aujourd’hui » un jour de joie et d’allégresse.!! 

 

Alain Larrey
www.alainlarrey.com

 

Catégories: actualites

Leave a Reply